Narcos

Equipes

Equipes

Le rugby nécessite un long apprentissage car c’est un sport complexe tant au niveau des règles que de la façon de jouer.
Le ballon de rugby est vraiment spécifique. La manipulation de ce dernier nécessite plus d’attention lors de l’apprentissage car il diffère grandement des ballons dont nous avons l’habitude. Sa forme ovale lui confère des caractéristiques propres ; manière différente de le lancer, de frapper aux pieds mais également rebonds imprévisibles.
Le contact, très présent au rugby, est une phase très délicate de l’apprentissage. Il doit se faire en douceur, étape par étape. Il est intéressant de commencer avec des jeux de lutte pour initier l’enfant aux contacts pour ensuite passer successivement par du «touché», du «tenu» et du «plaquage.»
La notion d’espace est très importante en rugby. Pouvoir trouver, créer ces espaces est le point essentiel pour faire la différence sur un terrain.

Ecole du rugby

de 5 à 8 ans
Avant l’âge de 8 ans, le rugby se pratique à 8. A ce niveau, l’objectif est d’habituer les enfants au contact avec les autres joueurs… mais également avec le sol. Ils vont par exemple apprendre à tomber sans avoir peur, ni se faire mal. À cet âge, la pratique du rugby permet surtout d’améliorer le développement psychomoteur et l’adresse, de même qu’il aide l’enfant à faire ses premiers pas dans la vie en groupe. « Ils vont apprendre à se souder pour coopérer, ou au contraire s’affronter ».

De 8 à 10 ans
Vers 8-10 ans, la capacité de maîtrise et de concentration apparaît et on peut demander des gestes de plus en plus fins, donc une activité plus technique :

  • Les mouvements : se placer dans l’axe du porteur de balle, passer le ballon en relais, soutenir le porteur de balle, plaquer, défendre avec son partenaire proche.
  • Les contacts et les luttes : arracher, protéger, pousser, ramasser, amener le ballon loin de la ligne de front et l’utiliser…
  • Respecter les règles : s’engager dans le placage de manière sécurisée, être peu pénalisé, ne pas faire mal, ne pas se faire mal.

de 10 à 12 ans
Chez les U12, on commence à se rapprocher de plus en plus du jeu complet : par exemple, les touches sans lever, ou les mêlées mais sans impact et sans pousser. A côté de la mise en place des acquis et du perfectionnement, les entraîneurs insistent sur le sens d’observation du jeu afin que le joueur tienne compte de ses partenaires et de ses adversaires. Les individualités doivent laisser place à un jeu plus collectif et à un meilleur positionnement au sein de son groupe. L’objectif reste que l’enfant puisse s’épanouir tout en trouvant sa place dans le groupe. Le respect des règles, la loyauté, le respect de ses partenaires et de ses adversaires, ainsi que des encadrants reste un point d’attention de tous les instants.